5 astuces pour gérer le rejet de main de Maître

"Il faut demander. A mon avis, demander est le secret le plus puissant, mais aussi le plus méconnu qui existe pour atteindre le bonheur et le succès." Percy Ross


Si « demander » est l'un des principes de réussite les plus puissants de tous, ça reste cependant un défi qui paralyse énormément de solopreneurs.


Pourquoi ?


Par peur de beaucoup de choses, comme d’avoir l’air d’être dans le besoin, d’être ridicule ou incompétent.


Mais, plus particulièrement, c'est parce qu’ils redoutent le rejet.

C’est la peur du Non.

Or, il est une chose sur laquelle j’insiste souvent, à savoir que ce qui vous atteint n’est pas la «réalité extérieure», mais uniquement votre façon de penser et de ressentir vos pensées.


Votre monde, votre propre réalité se construit de l’intérieur vers l’extérieur.


Cela signifie notamment que personne ne peut vous blesser ou vous rejeter… à part vous.


Cela peut vous surprendre et vous faire sursauter, mais lorsque l’on vous dit quelque chose qui vous blesse, ce n’est pas ce qu’on vous dit qui vous blesse. C’est uniquement ce que VOUS VOUS DITES dans la foulée, qui vous blesse.


Donc, comme j’aime à le répéter aussi souvent :


Or, vous ressentez probablement le rejet comme un gros problème et cela vous arrête dans beaucoup de vos démarches commerciales !


C’est pourquoi apprendre à gérer le rejet de main Maître en changeant vos pensées et en comprenant que ce n’est pas un problème, est une compétence essentielle que vous devez apprendre à développer !


Voilà donc 5 astuces pour apprendre à recadrer la façon dont vous pensez au rejet.


Le fait de recadrer la situation vous aide à la voir sous un angle différent - et vous donne un coup de pouce pour que vous puissiez laisser tomber ce que votre critique intérieur - votre auto-saboteur - pourrait avoir à dire…


Ces astuces marchent aussi bien après une situation où vous pensez avoir été rejeté(e), qu’avant celle-ci, lorsque vous anticipez le rejet dans votre tête 😉.


1/ Après avoir été rejeté, arrêtez-vous et posez-vous la question suivante : «Qu'est-ce qui a réellement changé ?»


Bien sûr, c'est une question piège. Parce que lorsque vous êtes rejeté(e), rien ne change réellement : avant de demander à quelqu'un un rendez-vous pour lui présenter vos services, vous n’avez pas de rendez-vous… et après avoir été «rejeté(e)», vous n’avez toujours pas de rendez-vous !

Donc… rien n'a changé - sauf que… votre cerveau en fait tout un plat.

Ça marche également très bien avant l’action, c’est-à-dire lorsque vous avez peur d’être rejeté, que vous anticipez la situation. Demandez-vous alors, qu’est-ce qui aura changé une fois que vous aurez appelé votre prospect par exemple.


2. Où est-ce qu’il est parti ?


Essayez de le toucher.


Hein 😳 ? Qui donc ?


Je parle du rejet bien sûr 🤪.


Je vous l’accorde, c’est un peu tiré par les cheveux, mais restez avec moi.


Où est-il, ce « rejet » ? Est-il devant vous, derrière vous ? Tendez votre bras et essayez de le toucher physiquement.


Et oui… le rejet n'existe que dans votre tête. Il n’a rien de réel. Et comme pour tout ce qui est dans votre tête, ça passera…


3. Rappelez-vous que le rejet est simplement le prix à payer pour vivre une vie plus riche !


Vous êtes ici en train de lire ceci - alors je sais que vous voulez plus de la vie !


Alors, même si vous êtes déçu après un rejet (ou que vous ne passez pas à l’action parce que vous l’anticipez dans votre tête), il y a quelque chose de bien pire que d’être « rejeté », c’est le fait de ne pas avoir essayé.


4. Demandez-vous : «Comment est-ce que je me sentirais, si je n’étais pas attaché au résultat ?»


Avez-vous remarqué que nous nous sentons rejetés lorsqu’il s’agit de quelque chose que nous voulons vraiment, mais que nous ne ressentons pas de « rejet » lorsque c’est quelque chose que nous ne voulons pas ?


En fait, si nous ne le voulons pas, nous pourrions même ressentir du soulagement ou du plaisir !


Imaginez que vous détestez danser et que vous n'êtes PAS choisi pour le spectacle de danse organisé par votre entreprise - vous sentiriez-vous rejeté(e) ?


Vous voyez bien que le rejet n’est qu’une histoire que vous vous racontez.


5. Vous valez mieux !


Vous devez simplement vous aimer, vous respecter et vous estimer davantage.


Ne préféreriez-vous pas être rejeté plutôt que d’avoir un emploi / une personne / un ami qui ne vous apprécie pas ?


Le rejet est juste un signe que vous devez continuer à chercher !


Efforcez-vous de vous rappeler que ce n’est pas le rejet lui-même qui fait mal, c’est ce que vous croyez à son sujet - et les histoires que vous vous racontez dans votre tête.


Ne laissez pas la peur du rejet vous empêcher de faire et de demander ce dont vous avez besoin pour développer votre activité.


Apprendre à demander avec confiance et sans crainte d’être rejeté est une compétence qui vous aidera sur le chemin de la réussite.

Si vous redoutez le rejet, alors vous en serez la première victime en vous disant Non à vous-même, avant d’offrir la possibilité à quelqu’un d’autre de vous dire Oui.

Il ne faut jamais présumer que la réponse sera non. Prenez le risque de demander ce dont vous avez besoin et envie.


Si on vous dit non, vous ne serez pas moins bien loti qu’avant. Par contre, si on vous dit oui, vous serez beaucoup mieux loti 🤗.


Alors remettez la peur du rejet à sa place grâce aux 5 astuces que nous venons de voir et allez demander ce dont vous avez besoin pour développer votre entreprise !



©2020 by Armelle Barthalot

Made with all my Soul